- Art(s) & Culture(s) -

Recherche personnalisée

dimanche 30 décembre 2007

Soutenance de Doctorat Lettres & Arts

Avis de soutenance de Doctorat de l'Université Lumière - Lyon 2


Stéphane Hoarau présentera ses travaux en soutenance
le 07 janvier 2008 à 14h30, à Lyon :


Institut des Sciences de l'Homme
Salle Marc Bloch (4e étage)
14, avenue Berthelot
69007 LYON

Les membres du jury sont :
- M. Charles BONN, Directeur de recherche, Univ. Lyon 2
- M. J.-C. Carpanin MARIMOUTOU, Co-directeur de recherche, Univ. de La Réunion
- Mme. Martine JOB, Univ. Bordeaux 3
- M. Bruno Gelas, Univ. Lyon 2

Titre des travaux :
Ecriture de l'exil, exils des écritures. Lecture croisée des mouvements d'exils dans les oeuvres d'auteurs francophones contemporains : Monique Agénor, Jean-Marie G. Le Clézio, Nabile Farès, Jean Lods.

Résumé de la thèse :
Les auteurs de notre corpus, originaires soit du Maghreb, soit de l’océan Indien, et écrivant tous à partir de l’Europe, font vivre une même constellation littéraire qui semble être en perpétuel mouvement : celle des littératures francophones. S’inscrivant dans une temporalité post-coloniale, cet espace diversifié tend à problématiser les histoires d’hier en corrélation avec celles d’aujourd’hui : de part et d’autre de frontières, se sont rencontrés et se rencontrent encore des hommes selon des modalités d’échanges et/ou de conflits. Du fait de la diversité de leurs origines, de la singularité de leurs parcours, de leurs circulations entre des frontières tant géographiques qu’historiques et culturelles, et par conséquent de la pluralité de leurs amarres identitaires, les voix interrogées dans cette étude font toutes, selon des tonalités différentes, vibrer le vaste champ francophone. Se peut-il alors que, dans ce concert, se métamorphose le discours littéraire contemporain pour tenter de remettre en cause les discours antérieurs ? Pour tenter de donner corps, par le langage, à d’autres formes de rapports, basés sur l’interaction entre les cultures et les imaginaires ? Il s’agit là de se poser la question de la transversalité des identités littéraires nées de la circulation de mots et d’images au travers de frontières : comment l’écriture, par la mise en oeuvre d’une tectonique des impacts et des contacts entre les cultures rencontrées, peut-elle remettre en cause les structures discursives, et faire émerger, dans un tremblement poétique, une politique de diversification des modalités de penser et d’exprimer la singularité de son rapport au(x) monde(s) ?

La soutenance sera publique et sera également suivi d'un pot ouvert à tous...

1 commentaire:

virgii=nie a dit…

Bonjour
bonne chance alors! Gageons que cette nouvelle année commence par un beau succès. tenez nous au courant et à bientôt
Virginie

Kèl Kozman ? / Quelle parole ?

Entre l'île de La Réunion, Paris, et bien d'autres lieux dans le monde, je vous propose, via ce petit blog, de découvrir quelques artistes, publications, événements, etc. qui se rapportent tous à la culture. Une culture alter-..., c'est-à-dire, une culture différente, qui ne se découvre pas dans les magasines pipoles ou dans les écrans des tévés - ni même sur les affiches publicitaires - mais une culture qui tisse des liens entre les humanités, qui vit et que nous faisons vivre de manière originale et singulière dans nos quotidiens respectifs, à travers le monde, à travers les mondes : francophones, créolophones, etc.

Au plaisir de vous rencontrer lors d'une manifestation ou dans l'un des ateliers présentés,
Bien à vous,


Stéphane Hoarau.